Une petite rubrique "questions - réponses" autour du grand mystère des ongles artificiels!




Décoder les rumeurs, idées reçues ou mettre en lumière les vérités...






La résine, c'est cancérigène. FAUX

On entend encore parfois ce genre d'affirmation. Rien n'est plus faux.
Le gel et la résine font tous deux partie de la famille acrylique, et sont composés des mêmes éléments.
Vous ne trouverez aucun composant cancérigène ou dangereux dans les produits aux normes de bonnes marques , qui sont contrôlées, et dont l'utilisation est encadrée par la loi en France.

Ces rumeurs sont colportées par de mauvaises praticiennes qui, bien souvent, ne savent pas travailler la résine, et pensent ainsi attirer une clientèle méfiante.

Bon à savoir : La résine permet une approche plus "physique" lors de l'application que le gel, il est plus simple d'intégrer les notions d'architecture avec le travail de cette matière. Elle est aussi plus complexe au niveau du procédé pur d'application du produit.
Mais le gel est très complexe à maîtriser à haut-niveau, obtenir un résultat aussi fin que la résine est possible, mais cela requiert une grande technicité!
Il est bon de pouvoir proposer les deux, et de savoir maîtriser les deux, ne serait ce que pour soi...



Mais alors, gel ou résine, que choisir ?

Beaucoup de points communs.
Ils polymérisent tout deux ; seules la méthode d'application et la réaction de polymérisation changent. Alors que le gel nécessitera une lampe UV ou LED pour durcir sur les ongles, la résine sèchera à l'air libre par évaporation des solvants.

Une fois la pose effectuée, la résine semble plus dure, le gel plus souple.
Cependant il faut savoir que la résine est poreuse, elle laisse "transpirer" l'ongle (et non pas respirer, les ongles n'ont pas encore de poumons!!), et les décollements seront minimes en cas d'ongles à tendance grasse ou difficile.
Le gel est totalement hermétique et ne laisse pas transpirer l'ongle. Si votre cliente a une nature d'ongles normaux et surtout que votre préparation et protocole de pose sont respectés le gel tiendra sans problème. Mais si une seule étape manque ou est mal exécutée, les décollements seront quasi-inévitables!

Les deux ont aussi leurs avantages respectifs ; la résine se travaille souvent plus vite, s'accroche plus facilement et minimise les risques de décollements, le gel offre un aspect plus laqué et brillant...

Personnellement, je préfère la résine. Je trouve le travail de sculpture plus intéressant, et la méthode de retrait bien plus agréable pour l'ongle naturel. En effet, elle peut se dissoudre, tandis que le gel doit être limé pour être ôté totalement.
J'aurais donc tendance à conseiller la résine, ne serait ce que pour ce point.

Il est également possible de mélanger les deux produits dans une même pose, pour répondre plus précisément aux besoins de certains types d'ongles.



Les faux-ongles, ça fait épais. FAUX

Tout dépend de la technique employée pour leur construction.
Ce qui compte, c'est d'obtenir une architechture d'ongles artificiels qui apporte une finesse irréprochable aux bords et de la solidité, sans impression de boule de matière superflue.

Si l'on ne possède pas les connaissances théoriques et pratiques, il est impossible de construire un ongle qui épouse la forme naturelle du vôtre, et de créer un joli prolongement tout en finesse.
Solidité ne rime pas avec épaisseur. Tout est une question d'équilibre.
Je déteste les ongles épais et les fameux "bombés" (le fameux concept du "bombé" que je tends à supprimer du vocabulaire^^), je construis des ongles solides et fins dans le prolongement de vos mains, sans sur-épaisseur ; ni épais, ni plats.
Vous allez adorer!

En résumé, pour être sure d'avoir une pose de qualité, il vous faut une très bonne technicienne.
Méfiez vous des poses pas chères, même en institut !!!



Les faux-ongles abîment les ongles naturels. FAUX

Ce ne sont pas les outils et les produits utilisés lors de la pose qui sont dangereux, mais la mauvaise pratique.
Ce qui abîme l'ongle naturel, c'est un non-respect de sa structure et une mauvaise utilisation des outils. Avec les mêmes polissoirs, limes, et résines / gels, vous pouvez obtenir des miracles comme des catastrophes. Certains dommages causés par des praticiennes non-expérimentées peuvent être irréversibles. 
Ajoutez à cela certains produits aux composantes parfois interdites en France, commandés en douce sur internet en provenance de... (pour ne citer aucun pays), utilisés illégalement car peu chers, et vous obtenez une pose d'ongles pas chère, mal exécutée, et dangereuse pour la santé. C'est sur, vous ne paierez que 10 ou 20€, mais ce sont 10€ de trop!

Méfiez vous des offres qui sont trop alléchantes pour être vraiment rentables, exigez l'excellence !



Tous les faux ongles sont posés de la même façon. FAUX

Il existe une multitude de techniques de poses d'ongles. L'art de les maîtriser toutes est essentiel pour savoir répondre à toutes les demandes. Selon le résultat souhaité et la nature d'ongles de la cliente, une bonne prothésiste saura adapter sa prestation en conséquence.

La capacité d'une praticienne à construire un ongle artificiel doit résider dans le respect de votre forme de main, d'ongles, de votre couleur de peau, ainsi que dans sa capacité aussi à corriger les détails et volumes qui ne vous plaisent pas initialement, tout en donnant l'illusion d'ongles naturels aux proportions idéales.
On ne peut pas obtenir un résultat sur-mesure en vous collant simplement une capsule de plastique blanc au bout du doigt et en posant une grosse couche de gel ou de résine par dessus.

Un travail de sculpture précis vous offrira une prestation bien supérieure.



Les poses d'ongles à 15 € peuvent être de bonne qualité. FAUX

Sans compter le manque de qualification de certaines, il faut savoir qu'une belle prestation de qualité prendra du temps, en moyenne entre 1h30 et 3h00 selon le type de pose (nail art ou non).
Un petit calcul tout simple : le coût du matériel - le % de charges + le temps passé en détail...

Si vous ne facturez que 15€, c'est comme si vous payiez la cliente pour venir chez vous!





La pose d'ongles est un secteur d'activité non réglementé. VRAI et FAUX

C'est surtout un secteur encore mal réglementé...
Jusqu'à l'année dernière, n'importe qui pouvait exercer la pose d'ongles et se déclarer en tant que professionnelle, même sans justifier de ses compétences ou de formation. Même si vous allez dans un institut, rien ne peut vous assurer que la praticienne est formée parfaitement à ce métier. Beaucoup ne savent d'ailleurs pas s'occuper des ongles à problèmes.

Esthéticienne et prothésiste ongulaire sont deux professions qui peuvent être complémentaires, mais qui sont bien différentes. Certains instituts proposent des prestations sans que leur praticienne ait suivi de formation, elle n'est pas forcément expérimentée. Certaines ne connaissent pas les bases de ce métier, ne savent pas faire face à des ongles difficiles, et parfois même n'utilisent pas de résines et gels masques pour rallonger le lit de l'ongle.
Dans ce genre de cas, les résultats sont souvent épais, inesthétiques, voire peu solides.

Il faut savoir qu'il n'existe aucun diplôme d'État pour le métier de styliste ongulaire.
Seuls des certificats attestent des formations suivies pour se professionnaliser dans cette branche, et leur valeur n'est reconnue que dans le monde "interne" des métiers de l'ongle.
On n'est pas DIPLÔMÉE dans ce métier, on est CERTIFIÉE, c'est très différent.
Aujourd'hui, cela est en train de changer je crois. Il faudra bientôt justifier de ses compétences ou formations pour pouvoir se déclarer.

Pour plus d'informations concernant le métier et sa réglementation actuelle, consultez le SFPO (Syndicat Français des Prothésistes Ongulaires).

Sachez également que la formation  en France n'est pas réglementée, là aussi vous pouvez vous déclarer "formatrice" du jour au lendemain dans plusieurs domaines sans avoir besoin de justifier de diplômes ou aptitudes.
Il existe des formations de haut niveau, internationalement reconnues, mais aussi des formations à but simplement commercial. Le tri peut être difficile à faire, ce qui est très dommage, car cela dévalorise cette profession, qui, à haut-niveau requiert de hautes compétences et un du talent artistique.
D'ailleurs...



Le métier de styliste ongulaire peut s'apprendre en 5 jours... FAUX

Certaines marques commerciales et instituts de formation en prothésie ongulaire proposent des stages pour "changer de métier" en 5 jours effectifs. C'est une ineptie!

En 5 jours, on peut apprendre des bases, théoriques et pratiques, mais ce n'est pas suffisant pour être professionnelle directement. L'expérience est nécessaire pour pouvoir répondre à toutes les attentes, aux ongles à problèmes, etc.
Ce métier demande de la précision, de l'endurance, de l'instinct également.
Encore une fois, ce n'est que sur le terrain que vous pourrez vous rendre compte des compétences d'une praticienne.

Une formation en 5 jours... OUI, mais pour découvrir les bases!
Pour exercer en clientèle je trouve que ce n'est pas suffisant.
L'expérience demande beaucoup plus de pratique, pour avoir été confrontée à de multiples cas et problèmes, pour savoir répondre à toutes les demandes et tous les besoins.